AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 12:49


▼ Gūdān +
NOM(S) ; Vrai nom de famille : Clarke. Nom de famille employé : Lamperouge PRENOM(S) ; Vrai prénom : Lancelot. Prénom employé : Setsuna. SURNOM ; Sunshine, mais il a horreur de ce surnom. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ; Le siège social de la compagnie de mon père, en l'an 3015. AGE DU PERSONNAGE ; 25 ans. METIER ; Il dit qu'il est un pilote free-lance, mais il est en réalité terroriste. Il est recherché comme rebelle, malgré ses idées pourtant différentes. STATUT CIVIL ; Célibataire. ORIENTATION SEXUELLE ; Hétérosexuel. CREDITS ; tumblr & Shiya.
Considéré par son père comme le plus cruel des enfants que l'on puisse avoir, Lancelot est un conquérant, à 25 ans, il a déjà acquis sa licence de pilote et a volé un des prototype qu'il a lui même construit. Génie, il n'aime pas qu'on le traite ainsi, se faisant souvent passer pour un imbécile se laissant porter par le mouvement. Il s'agit là uniquement d'une ruse, s'il sourit, rit ou se confit à vous, n'en croyez pas un mot. N'exagérons toutefois rien, Lancelot n'est pas un sociopathe, il ne s'agit là que de la conclusion d'une enfance terrible (cf Histoire). S'il possède des capacités mentales hors normes, son physique, bien que sculpté, n'est pas à la hauteur dû à une mauvaise circulation sanguine. Bien que la médecine soigne de nos jours une grand partie des maladies sanguines, celle dont souffre Lancelot est encore aujourd'hui inguérissable. Solitaire né, Lancelot ne se fit jamais beaucoup d'amis, à cause, notamment, de son esprit trop avancé pour des gens de son âge. Malgré tout ses défauts, Lancelot aime paraître aimable et généreux, souvent faussement, les rares amis qu'à pu se faire Lancelot le remercie encore pour la gentillesse dont il a fait preuve à leur égard.
▼ AVIS SUR LA BRAINCORPORATION BrainCorporation n'a jamais été une entrave au monde pour moi, l'entreprise a permis la survie de l'espéce humaine alors que son heure était venue il y a de ça presque un millénaire. Cette même entreprise a rendu ma famille riche, extrêmement riche mais, comme le disait un vieux proverbe terrien : Qui sème le vent, récolte la tempête.

▼ QUE PENSEZ-VOUS DE LA CONDITION DES CYBORGS ? POUR OU CONTRE LEUR TRAITEMENT ? La machine ne sera jamais l'égal de l'homme. Elle peut devenir une race indépendante, je n'en ai que faire, je n'utilise pas de machine disposant d'IA, je me limite aux bons vieux OS. Si les cyborgs devenaient indépendants, cela briserait BrainCorporation, alors oui, peut-être suis-je pour qu'ils obtiennent la liberté qu'ils recherchent tant.

▼ QUE PENSEZ-VOUS DE LA TECHNOLOGIE ? POURRIEZ-VOUS VIVRE SANS ELLE ? Quand la fin de toutes choses sonnera, ce ne sont pas les Fumbles qui sauveront les humains, ni même les cyborgs. Je dis ça, mais je ne pourrais pas me passer du mien pendant une journée.

▼ QUELLE EST VOTRE OPINION SUR LES DEVIANTS ET LES HUMAINS REBELLES ? Ils vont m'aider à réaliser mon souhait le plus cher, ils sont donc important, sans résistance à un gouvernement ou une dictature, il n'y aurait pas d'espoir, plus aucune raison de continuer.
- REBELLE -
feat. Justin Chatwin


✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤






Dernière édition par Setsuna L.C. Lamperouge le Sam 13 Avr - 8:07, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 12:49


▼LANCELOT CLARKE +




Historique de la famille Clarke depuis le départ de la Terre en 2040.

Spoiler:
 


Chapitre I
L'enfant et la machine


Le bébé que tient dans ses bras Garett n’arrête pas d’hurler. S’époumonant, le garçonnet hurle en réponse au bruit du vieil ascenseur des années 3000 qui sert à se déplacer dans les cales du vaisseau. Garett ne porte même pas un regard à son fils qui en naissant pris la vie de sa mère. Lancelot, un nom bien mal choisi pour cet enfant, il n’accomplira jamais rien, pense Garett. Il ne sera rien de plus qu’un de ces hypocrites qui peuplent désormais Arda. L’espèce humaine n’a guère changé depuis qu’ils ont quittés la Terre et ce n’est pas demain la veille que l’on assistera à un changement important. Malgré des années et des années à chercher un moyen de sauver cette espèce condamnée, les Clarkes ne sont plus l’ombre que d’une ancienne et puissante fortune. Si aujourd’hui, la famille se classe dans le top 100 des familles les plus riches, c’est uniquement grâce à leur ancêtre, qui, quand ils ne dépensaient pas leur temps et leur énergie à se battre entre eux, poussait la technologie toujours plus loin.

Les portes de l’ascenseur s’ouvrirent et un scientifique accompagné de son cyborg se présentèrent devant Garett.

« Etes-vous bien sûr de vouloir faire cela, Monsieur Clarke ? » demanda alors le dit scientifique, qui pressait le pas derrière son patron qui avançait dans les couloirs sombres et mal odorants du vaisseau.

« Je n’ai jamais désiré avoir d’enfant et maintenant, ma douce Selene n’est plus là pour me dire quoi faire. » Bien sûr que Selene aurait été en désaccord avec l’utilisation de son fils dans un programme expérimentale, mais elle n’était plus et, c’était la faute du garçon venant juste de naitre. Jurant avec le reste du vaisseau, une salle blanche, complétement isolé aux radiations, indépendante au niveau de l’énergie, venait d’ouvrir ses portes à l’arrivée de Garett.

« Placez le dans le Mémorisateur. Je veux que l’ensemble des données soient transmises. »

Un regard effrayé s’invita dans les yeux du scientifique. « Mais personne n’a jamais survécu à la procédure, alors un enfant… »

« Assez ! » le coupa Garett, qui commençait à perdre patiente. « Nous avons la certitude que c’est à cause de la mémoire déjà existante des hommes que le projet échoue. Un bébé n’a encore rien en mémoire, placez le dans la machine. »

« Bien, Monsieur. » Se contenta de répondre l’employé, qui connaissait bien les colères de son patron, colère qu’il valait mieux éviter de subir.  Le Mémorisateur est l’unique projet sur lequel travail La Compagnie depuis bientôt quinze ans. Il a pour but de regrouper tous les savoirs de la Compagnie et de les injecter dans le cerveau d’un individu. Le but de la manœuvre est de réaliser le réacteur à stase solaire, l’ultime but de La Compagnie, le réacteur à stase solaire étant la seule source d’énergie qui serait capable, d’après les archives de la famille Clarke, d’alimenter les nouveaux vaisseaux de combats V.H.A.I.S. : Vaisseaux Humanoïdes Autonomes d’Intervention Spécial. Actuellement, les vaisseaux humanoïdes ne disposent que d’une source limitée d’énergie, l’utilisation d’un des robots de première génération, nommé les EXA01, ne sont effectifs que trente minutes grâce à un réacteur à stase atomique, deux heures avec le prototype des réacteurs à stase solaire. Si le projet était finalement achevé, les robots EXA02, la seconde génération V.H.A.I.S., l’énergie déployée serait suffisante pour une durée proche d’un mois. Appliqué au civil, la pollution ne serait plus qu’un mauvais souvenir pour de bon.

Mais avant de se voir réaliser, ce rêve a besoin du Mémorisateur et d’un cerveau compatible. Lancelot, installé dans la capsule de verre au centre de la pièce, ne pleure plus, il fixe le scientifique qui s’éloigne doucement de lui. S’il savait, pense ce dernier, si l’humanité savait, que penserait-elle de nous ?
« Tout est paré, Monsieur. »

« Très bien, lancez la séquence de mémoire commune. Prions pour que cela fonctionne. » Les ventilateurs de la machine se mirent en route bruyamment, avant que les flux d’énergie n’atteignent leur paroxysme.

« Puissance à 75% Monsieur, démarrage de la séquence dans 10 secondes. »

Pendant dix secondes encore, Lancelot fut un garçonnet tout à fait normal. Pendant neuf secondes, il fixa son père, qui, d’un œil impassible, se rappelait le visage de sa femme en son enfant. Huit, il ne pense pas. Sept, le temps lui est inconnu. Six, où est-il ? Cinq, pourquoi tout est blanc ? Quatre, pourquoi ? Trois, il n’a rien fait. Deux, c’est un monstre. Un, les voix commencent.



Chapitre II
Guérisons et trahisons


Plusieurs années ont passé depuis que le jeune Lancelot reçu l’histoire de sa famille et de La Compagnie dans son esprit. Enfant, il dû quitter l’école, son esprit trop tourmenté et trop torturé pour pouvoir rester tranquillement en classe. Prétextant l’hyperactivité, Garett donna à Lancelot une éducation privée, cachant son existence aux yeux du monde. L’ensemble des scientifiques et des cyborgs ayant travaillés de près ou de loin sur le registre de mémoire commune ayant été tué et effacé, le seul au courant de l’existence des capacités mentales de l’enfant est Garett. Choisissant les professeurs sur le volet, ils sont tous subjugués de l’intelligence du garçon. Maitrisant la plupart des calculs métaphysiques à seulement 10 ans, Garett compris la puissance réelle du Mémorisateur et son choix de le détruire lui sembla le bon. Malgré ses propres prévisions et calculs, Garett n’avait jamais pensé que l’enfant serait doté d’une telle capacité. Malgré sa dextérité en calcul, Garett reste cependant un cancre, il agit comme un ordinateur, son cerveau ayant reçu trop de données, il s’est adapté pour avoir la structure mémoriel d’un ordinateur. Bien qu’il soit humain, il pense et réagit comme un ordinateur. Ses sentiments sont vrais, ses connaissances sont vraies, mais il ne croit en rien, tout n’est que calculs et prévisions.

A cette époque, l’histoire des Clarkes et de la Compagnie est encore inconnu du jeune garçon, son père lui explique qu’il a reçu un cadeau des Dieux, une capacité hors du commun pour résoudre les choses et qu’un jour, cela servira pour La Compagnie. Restant ébahis devant les paroles de son père, Lancelot lui réponds pourtant : « Il n’y a aucun Dieu en ce monde. » Dix ans et déjà pragmatique.

Quelques années passent sans que la mémoire de Lancelot ne se rappelle rien de convainquant sur La Compagnie. Garett, perdant patience, décide de provoquer le souvenir chez son fils. L’emmenant dans le vaisseau mère de La Compagnie, Garett et Lancelot se retrouve dans une salle de conférence. La grande table ne dispose pas d’holographe, à la grande surprise de Lancelot, qui s’attendait à un projection de ce qu’il souhaite savoir depuis longtemps : à quoi ressemblait sa mère. Vivant reclus avec son père ou sous un faux nom pour que l’on ignore ses origines, Lancelot n’a jamais rien su de sa mère, morte à sa naissance. Garett évite le sujet à chaque fois. S’asseyant sur une des chaises, l’adolescent attend que son père parle et, après plusieurs longues minutes, perds patience et demande à son père pourquoi ils sont venus là si ce n’est pas pour parler. Sans répondre,  Garett dépose une paire de lunettes fumées sur la table, que s’empresse de saisir Lancelot. Une fois sur le nez, les lunettes lui projettent diverses photographies de vaisseaux et de personnes, vieilles probablement de plusieurs centaines d’années, la forme des vaisseaux qu’il voit n’existant plus que dans les livres d’histoires. S’énervant, Lancelot retire les lunettes et commencent à crier sur son père. Soupirant, Garett comprend que jamais la mémoire ne reviendra à Lancelot, celui-ci n’a réussi qu’à s’accaparer une force de calcul mental de la puissance d’un ordinateur.

D’un geste de main, plusieurs gardes armés saisissent le garçon, qui, tentant malgré tout de se défendre, finit par s’épuiser à cause de son anomalie sanguine. Mis aux arrêts dans le vaisseau, il reçoit la visite de son père expliquant qu’il ne quittera plus le vaisseau et qu’il mourra dans cette cellule sans que jamais personne n’ai vent de son existence. La haine. Une haine pure et non dilué se mets à couler dans les veines du garçon. Son père disparait, c’est la dernière fois avant des années qu’il ne le voit. Le noir l’envahit, il va mourir ici alors ? Sans avoir rien fait ? Injustice. Monde injuste.  Une voix qu’il n’a pas entendu depuis des années, une voix qu’il avait oubliée se réveille, une voix  qu’il a préféré taire pendant des années de peur que l’on le prenne pour un fou. La voix ne parle pas un langage connu, elle est plus comme un brouhaha, un bruit incessant.  La voix s’amplifie. Elle remplit le temps et l’espace, elle écrase les vérités, elle réveille le désir, l’envie de vivre. La douleur apparait ensuite, elle converse avec la voix, plus la voix est forte, plus la douleur l’est.
_____________________________________________________________
« Lancelot ? Lancelot ? Comment allez-vous aujourd’hui ? »

L’adolescent grogne, il a encore perdu les pédales. Cela fait deux ans qu’il est enfermé sur le vaisseau. Bien qu’il ait désormais une chambre à lui, son propre Fumbler même, la gravité et Arda lui manque. Vivre en suspension, ce n’est pas bon pour son corps. A dix-sept ans, on aspire à vivre tranquillement, pas moitié du temps enfermé dans une chambre, l’autre moitié chez des psychologues ou des scientifiques. Sa mémoire s’est éveillée il y a bientôt six mois, il sait désormais pourquoi il est là. Résultat d’une expérience que l’on préférait considérer comme ratée, il a décidé de le rester, jouant à l’idiot avec ses geôliers.  

« Plantez-vous un sabre dans le crâne et vous aurez une vague idée. » Il n’a jamais été doué pour les insultes et les piques envers les gens.

« Parle-moi, Lancelot, comment vas-tu aujourd’hui ? »

Il soupire, comment est-ce qu’il va ? Mal. Tout va mal. Il n’a pas vu la terre ferme depuis deux ans, il vit dans une antiquité et est obligé de répondre à cet interrogatoire stupide tous les jours. « Bien, je vais bien, merci. » répond-il pourtant en un grand sourire.

Quelque part, cela est la vérité, il va un peu mieux aujourd’hui. Six mois. N’allez pas croire qu’il est resté sans apprendre depuis que sa mémoire est là. Le vaisseau a été utilisé pour une expérience qui a tourné au vinaigre il y a des années de cela. Quelque part sur le vaisseau existe encore de quoi lui permettre de s’évader. Il lui suffit d’attendre la fin de cette séance précise. Le docteur partira à 11h36, il sortira de la salle et marchera pour partir sur la gauche au croisement. Les gardes le menant à sa chambre n’arriveront qu’à 11h38. Deux minutes, c’est largement suffisant pour ouvrir le conduit d’aération et de disparaitre dans les méandres du vaisseau. Il n’a plus à jouer la comédie que pour quelques minutes, quelques longues et ennuyantes minutes.

Le temps est venu. Le médecin, dans un salut amical que lui rend Lancelot, part et sors du cabinet. Ses pas résonnent dans le couloir. Un, deux, trois, quatre, cinq, virage et disparu. Sans attendre, Lancelot se lève comme une furie, décroche ses instruments attachés sur son aile. Cela fait bien longtemps que l’on arrête de le fouiller, la procédure est trop pénible, dit-on. En une poignée de seconde, la grille se libère. Entrant dans la bouche, il replace la grille juste à temps pour entendre les gardes arriver. Reculant en silence dans le couloir, le plan imprimé dans le crâne, l’adolescent n’entend que le cri d’un des surveillants « Mais où est-il ?! ». Un sourire moqueur, Lancelot prend la direction du secteur Delta-22-08, surnommé le secteur condamné. Bien sûr, il sait ce qui est isolé dans cette section et c’est ce qu’il va chercher. L’alarme est déclenchée après 4 minutes et 27 secondes. Il avait prévu trois minutes.

PRÉNOM/SURNOM : Setsuna :) AGE : 20 ans. SEXE : M COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : Partenariat. ET COMMENT TU LE TROUVES? Superbe design, les textes un peu flou par endroit, mais c'est un détail :D. PEUT-ON ON FAIRE UN PREDEFINI DE VOTRE PERSO. SI VOUS ETES SUPPRIME ? Peut-être, j'y réfléchis CODE RÈGLEMENT : OK par Jazz ♪



✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤






Dernière édition par Setsuna L.C. Lamperouge le Dim 7 Juil - 14:50, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 12:49


▼SETSUNA LAMPEROUGE +

Chapitre III
Quand la guerre est déclarée


Un sifflement puissant résonne dans tout le vaisseau, à travers les hauts parleurs diffusant les annonces pour le personnel. Assis dans un des sièges de commande, les pieds sur le tableau de bord de la salle, Lancelot approche le micro de sa bouche.

« Bonjour à tous ! Pour beaucoup d’entre vous, je ne suis personne, je n’existe pas. Pour les quelques autres, ne me cherchez plus, même en me retrouvant, vous ne feriez que vous mettre en danger, potentiellement mortel. Je vais aller droit au but, rejoignez les capsules de sauvetages pendant que vous le pouvez encore, le vaisseau sera détruit dans… » Un coup d’œil sur l’horloge confirma à Lancelot qu’il était dans les temps de son plan. « Environ dix-huit minutes. Je n’ai rien contre vous, sauf si vous vous dressez face à moi. La Compagnie vous ment depuis bientôt un millénaire, il est temps que les choses changent. »

Au même moment, les deux surveillants s’approchent de la porte close depuis des centaines d’années. L’enfonçant de façon bruyante, Lancelot soupire avant de taper du talon sur l’interrupteur qui contrôle la porte. Pourquoi les laissez entrer ? Parce que la chose qu’il était venu chercher était le prototype d’un réacteur abandonné. Le réacteur à stase solaire. Bien qu’incomplet, Lancelot a réussi à le connecter à un V.H.A.I.S. En plus de cela, la journée qui s’est écoulé depuis son évasion a été fructueuse pour Lancelot. Se retournant sur son siège pivotant, l’adolescent dépose le micro en s’excusant auprès de ceux à qu’il parlait.

« Vous n’auriez pas dû venir. » menace-t-il en pointant un couteau d’un quinzaine de centimètre vers les gardes.

« Nous avons ordre de tirer à vue, que vas-tu faire avec ton jouet, gamin ? »

« Moi ? Rien si vous ne faites rien de stupide. Vous, par contre, un seul mouvement et je vous tue. »

Se mettant en joue sur Lancelot, soupirant à son habitude, se relève et commence à approcher vers les deux gardes qui restent statique.

« Un pas de plus et tu meurs, gamin ! »

Un sourire moqueur sur le visage, Lancelot fait un bond en avant, le bras toujours tendu face à lui. Le doigt d’un des surveillants glisse sur sa gâchette, la balle pars, mais est déviée avant d’arriver sur Lancelot.
« Qu’est-ce que… »

« Je vous présente ma première confection : La Lame sonique. Vos balles sont sensibles aux vagues de champs magnétiques, la lame vibre à la base grâce à un agitateur de particule à haute fréquence. Vos balles ne seront d’aucunes utilités. »

Jetant leurs armes, les gardes dégainent leurs bâtons, utilisés pour la correction. Bondissant, Lancelot les surprends et frappe, son coup est dévié mais le tissu sur l’abdomen du garde se déchire tout de même. « Je suis pourtant sur d’avoir évité le coup. »

« J’aurais dû vous prévenir, c’était mal avisé de ma part. La vibration de la lame sur l’agitateur de particule créé une onde. Une onde sonique, qui arrive en retard sur la lame. De plus, avec la force centrifuge de mon coup et la vitesse d’accélération, je peux vous atteindre, disons, d’ici. » A peine sa phrase terminée, Lancelot décrit un large demi-cercle face à lui. Bien qu’il soit à un mètre des gardes, qui ne le croit pas, un souffle se fait sentir sur eux, puis une sensation bizarre. Se regardant, les deux gardes tombent à genoux, le torse coupé juste au-dessous des épaules.

Les deux s’écroulent, avant que Lancelot ne retourne s’asseoir, balançant son arme au hasard dans la salle. Reprenant le micro, il tousse et sent sa tête lui tourner. « Merde. C’est pas le moment. » jure-t-il. Se ressaisissant, il lève le micro avec difficulté puis reprends. « J’ai changé d’avis, le monde est injuste, pourquoi serait-ce différent ici ? » Coupant la communication, il cligne des yeux et tente de se lever avant de retomber dans le siège. « C’est le moment de faire une crise. ». L’épaisseur du sang de Lancelot n’est pas dû à une mauvaise circulation, cette irrégularité est tout simplement le résultat du Mémorisateur. L’information coule, au sens propre, dans ses veines, ce qui lui vaut des étourdissements dès qu’il s’énerve ou bouge trop rapidement, comme à l’instant. Se sentant mieux, il se relève et pars vers le hangar du secteur condamné, où l’attend son EXA02, premier du nom. Montant à bord, il s’installe dans le cockpit du robot. « Initialisation du système. Procédure d’urgence. Code Alpha – Theta – 47 – Omega. ». Le cockpit se referme dans un grincement, les jambes se déplient alors que l’énergie se mets à circuler dans le véhicule. « A priori, les commande sont les mêmes que dans mon esprit. C’est l’heure de voir. »

Robot de combat, l’EXA02 est en faites un EXA01 sur lequel Lancelot a installé un réacteur à stase solaire. Le corps du robot, en mauvais état et non conçut pour une alimentation pareille, ne tiendra pas longtemps, mais suffisamment pour le voyage jusqu’à Arda. Au diable les protocoles, bonjour le monde, Lancelot Clarke arrive. Décollant, les mouvements sont fluides, Lancelot ne s’épuise pas comme il l’aurait pensé, il se sent bien, mieux qu’il ne l’a jamais été. Dégainant son arme, il tire plusieurs salves pour percer la coque du vaisseau. Sortant par-là, l’EXA02 flotte dans l’espace, un sourire apparaît sur le visage de Lancelot. Il a réussi, il a éveillé sa mémoire, il s’est évadé, il ne lui reste plus qu’une chose à faire, tuer le seul qu’il hait vraiment son père. Dressant son arme sur le vaisseau qui fut sa prison pour deux ans, il reçoit une communication lui demandant de se rendre, de ne rien faire de stupide. En un rictus, Lancelot réponds.

« Je sais ce qui se passe sur Arda. Je sais que la Compagnie est responsable de la mort d’un nombre innombrable d’innocents, cyborgs comme humains. Je changerais ça, mais je suis désolé, pour cela, la Compagnie ne peut pas vous garder. En d’autres mots, vous êtes virés. »

A peine sa phrase finie, Lancelot ouvre le feu, son EXA reculant à chaque tire sous la puissance de l’arme. Le vaisseau, une épave, ne résiste pas et implose. Il ne disposait d’aucun système de défense, d’aucunes unités mobiles. Une victoire facile, une déclaration de guerre. Quittant les lieux avant que d'éventuels secours n'arrivent, Lancelot sait qu'il va être traqué, qu'il va être seul, mais il l'a toujours été, ce n'est pas nouveau.

« Phase 1, achevée, début immédiat de la phase 2.»

Quelques heures plus tard, au sein de La Compagnie, la nouvelle parvient à Garett Lancelot : son fils est de sorti et il a retrouvé toute sa mémoire.
Chapitre IV
Maigre victoire et nouveau départ.

IV.1
3040 : Setsuna

Deux hommes courent dans le couloir des sous-sols de la tour de La Compagnie. Visage masqué, leur dispositif à ondes fait sauter une à une les défenses prétendu impénétrable de la tour. Dans leur oreille, une oreillette où la voix de leur commanditaire résonne. « Une fois à l’intérieur, n’oubliez pas de placer mon holographe dans la base de donnée. » Les deux rebelles n'ont jamais rejoins la cause de cet homme, ce pilote fou. Bien qu'il soit considéré comme un génie sur son vaisseau, les deux hommes, dont un des deux est un cyborg, le considère comme un sociopathe, mais la promesse qu'il leur a faites était trop belle pour être refusée. Faire tomber La Compagnie, un des responsable de Soul of Justice. Une fois en place, ils émettent le signal prévu à cet effet.

Dans son vaisseau, encore en orbite, Setsuna ricane, c’est trop facile.

La deuxième équipe se déplace sur les toits, la même technologie est employée que pour les autres, un émetteur courte portée qui brouille les signaux des dispositifs de sécurité. Se disposant près des conduits d’aérations, l’équipe numéro 2 se tiens prête à intervenir. Une troisième et dernière équipe se présente à la porte principale du bâtiment. Ils sont quatre, habillés d’un ciré et portant des lunettes fumées. Une fois à l’intérieur, la secrétaire, une cyborg, leur demande ce qu’elle peut faire pour eux. Face à elle, un déviant, qu’elle reconnait de suite. Au sein de La Compagnie, la vie est horrible pour les cyborgs, les systèmes de sécurité sont tous équipés de radarthermo, il est donc impossible pour les cyborgs d’avoir la moindre chance d’échapper aux surveillants. Heureux que Setsuna a pensé à tous, le déviant dévoile un circuit chauffant sous sa veste, une réplique parfaite de chauffage, pour simplifier. La température du cyborg est donc désormais de 40°C, les réglages ne sont pas encore parfaits.

« Tout est en place. Début de l’opération Thunderstruck. »

L’équipe n°3, dégaine alors ses armes. Le premier du groupe dégaine un pistolet plasma, alors que les trois autres dégainent des pistolets laser. Les premiers tirs sont en directions des caméras. La sécurité est aussitôt alertée. Alors que les gardes s’équipent dans leur salle anti-émeutes, l’équipe n°2 se déploie. Les grenades Moose glissent dans les conduits, dirigées par la première équipe qui a désormais accès à la régulation de l’air dans le building. Les grenades pleuvent dans la salle des gardes, pris au dépourvu, plus de la moitié des gardes sont piégés là-bas.

« Pas de pitié, ils ont fait de votre vie un enfer, soyez le bras armé de la vengeance. »

« Comptez sur nous, Chef. »

Suite aux grenades mooses, ce sont maintenant des grenades explosives qui tombent dans la salle. Piégés, les gardes subissent la vengeance des déviants et des rebelles. Dans le hall, la fusillade continue. La sortie est désormais bloquée par la ligne magnétique spéciale grillant tous ceux qui seraient assez fou pour la passer. Les quatre se sont réfugiés derrière les bureaux des secrétaires. « Nous vous ferons sortir d’ici. Il nous l’a promis. » Une lueur brille dans les yeux de la secrétaire et de ses collègues, ils rêvent de liberté depuis si longtemps. Les gardes présents dans les étages descendent vers le Hall, les portes se bloquent, les étages se ferment, bientôt, plus rien ne pourra ni rentrer ni sortir du bâtiment.

« Repli immédiat des équipes 1 et 2. Equipe 3, résistez, j’arrive. »

Un sentiment de puissance se fait sentir chez les membres de l’équipe 3. Il arrive. Dans sa machine, l’EXA02-01, l’unité de combat avancé la plus efficace qu’ils aient vu à ce jour. Ils n’ont rejoint son équipe que depuis un an, mais cette année leur a permis de comprendre, sa force de volonté est à toute épreuve et il ne ment – presque – jamais.

« Initialisation du système. Procédure Epsilon – Alpha – 89 ». Les moteurs se remettent à tourner, l’alimentation à l’énergie solaire statique est prête pour sa première mondiale. « Allez, mon bébé, on va voir le vieux. »

L’EXA quitte son orbite pour foncer à travers l’atmosphère. La procédure présente 24% d’échec critique, les tests de pénétrations dans l’atmosphère n’ont pas été effectués. L’équipe technique s’inquiète à bord du vaisseau, mais la foi dans leur pilote et ingénieur en chef les encouragent à croire que tout va bien aller. « Entrée dans la dernière couche, les dégâts sont de 39%, assistance à la manœuvre demandée. J’ai la cible en vue. » Un sourire se dessine sur le visage de Setsuna, il y est. La phase 2 va enfin prendre fin, son père va mourir.

IV-2
Mégalomanie

L’EXA brûle, ses défenses tombent sans qu’il n’ait jamais combattu. Les vibrations remontent dans les bras de Setsuna, il en rit, ces deux bras sont un tribu bien faible à payer pour se venger de celui qui a volé sa vie. Arrivé sur la ville, personne n’était préparé pour l’arrivée du vaisseau, suite à ses recherches, il s’est fixé un plafond de vingt minutes avant l’arrivée des forces de l’ordre. Largement le temps pour lui d’accomplir son œuvre. Le robot se pose avec fracas à côté du bâtiment et d’un geste brutal, son poing traverse le mur provoquant l’éboulement de plusieurs étages. La pièce se découvre, un bureau sur un étage complet. Le siège de PDG. Son père. Ouvrant le cockpit, Setsuna sort, en marchant, un pistolet laser à la main, braqué sur son père. Celui-ci ne le reconnais pas, le casque teinté du jeune homme, masque son visage et la dernière fois que son père et lui ont parlé, il y a de ça des années, il n’avait pas du tout la même corpulence.

« Je dois avouer que l’effet de surprise était effectif, personne ne pouvait prévoir cet… Engin. » Commente Garett, un sourire moqueur sur le visage. « Je ne sais pas pourquoi vous faites ça, mais c’était une erreur. » Setsuna continue d’avancer en silence, ses yeux ne peuvent se détacher de son père, il a attendu ce moment toute sa vie. Il est passé par les pires chemins pour ne pas mourir, après son évasion. Alors que le vaisseau brulait, l’EXA n’a plus réagit, les circuits de commande ayant brulé sous la puissance du réacteur, inadaptée à l’exosquelette du robot. Dérivant ainsi pendant des jours, il a fini par être remorqué par un vaisseau minier rentrant de mission. Se débarrassant du personnel, il s’est approprié le vaisseau, disposant des ressources nécessaire, il a pu entreprendre la construction d’un nouveau EXA. La construction ne dure généralement pas plus de six mois, mais cela coûte une fortune et la présence d’un grand nombre de technicien. Les plans dans son crâne, Setsuna a travaillé seul sur l’EXA02-01. Au fur et à mesure qu’il voyageait et qu’il retournait à Arda, il comprit que pour y arriver, il allait avoir besoin de soutien. Bien que la cause des cyborgs soit une bagatelle pour lui, il décida de rejoindre les Rebelles.

Agissant d’abord en délinquant, il réussit à regrouper plusieurs cyborgs qu’il envoya sur son vaisseau. Ensembles, ils construisent des réacteurs à stase solaire, permettant l’alimentation du vaisseau minier, ne dépendant plus de rien, le vaisseau reste en permanence en orbite, Setsuna ayant réussi à voler des téléporteurs qu’il a placé à plusieurs endroits dans la ville. Bien que limités, les déplacements sont obligatoires, personne ne peut survivre longtemps dans l’espace sans revenir, il en sait quelque chose, enfermé dans un vaisseau pendant deux ans n’eurent pas vraiment un effet bénéfique sur sa situation mentale.

« Qui êtes-vous alors ? »

Merde, pensa Setsuna, ses pensées avaient encore déraillé, le voilà en face à face avec son père, qui brandit également une arme.

« Je pense que l’heure n’est plus à la cachoterie. » Parlant ainsi, sa main gauche se déplace le long du casque, rétractant l’arrière de celui-ci. Retirant le casque, Setsuna fronce les sourcils. « Salut, père. »

« Lan..celot ? On te croyait mort. » réplique Garett, abasourdit par le fait de voir son fils se tenir ainsi devant lui. La vieillesse l’a rendu plus ouvert qu’à l’époque, vivant dans le regret, il s’en veut aujourd’hui d’avoir fait subir tout cela à son fils.

« Lancelot est mort. Je suis Setsuna Lamperouge désormais. »

« Lamperouge, hein ? Le nom de ta mère… »

« Tais-toi ! Je t’interdis de parler d’elle ! »

Baissant son arme et la tête, Garett ne peut contenir son émotion, il a tent rêvé de revoir son fils, une dernière fois, de lui dire qu’il est désolé, de s’excuser pour tout.

« Lancelot, je… »

« TAIS-TOI » Le coup par tout seul, le tir de pistolet traverse l’épaule droite de Garett, qui recule et s’appuie sur le bureau. Plaçant sa main gauche sur son épaule blessé, il soutiens le regard de son fils, à qui il n’en veut pas, il est dans son droit.

« Je suis désolé… » Un nouveau coup part. «… Mon… » Encore un. « …Fils. »

Garett s’écroule finalement au sol, la vie quittant son corps peu à peu. Les larmes roulent sur les joues de Setsuna, qui tombe à genoux à son tour. Il sait que tout cela n’est que mensonge, que son père n’a jamais été désolé pour lui, il aurait préféré que Lancelot ne naisse jamais. Il se déconnecte totalement du monde pendant un instant, il hurle, à plein poumon. Il se moque qu’on l’entende. Il a réussi, son père est mort.

CLAP CLAP CLAP. Setsuna relève la tête, qui peut bien applaudir, il n’y a personne. CLAP CLAP CLAP. Relevant son pistolet au hasard, Setsuna balaye la pièce des yeux, il n’y a pourtant personne.

« Je n’aurais jamais cru que tu le ferais. » résonne une voix qu’il connait, mais qu’il ne devrait plus entendre. « Je suis fier de toi, me livrer ainsi l’EXA de seconde génération, je n’y croyais plus, je pensais que tu étais réellement mort, Lancelot. »

Setsuna se relève et recule vers son cockpit. C’est impossible, il a réussi. Son père est mort, il est libre. Le mur se mets à vibrer, avant de libérer un espace caché, duquel sort le vrai et l’unique Garett Clarke.
« Non… Non.. NOOOOON ! » Plaçant ses deux mains, Setsuna tire jusqu’à ce que ses réserves d’énergies soient épuisées. Pourtant, il est toujours là. Un holographe.

« Cela aurait été trop facile, tu ne crois pas ? Une ruse aussi basse que cela, il n’y avait que toi pour lancer une attaque comme cela. Du suicide. » L’hologramme de Garett s’avance, contourne le bureau en faisant glisser sa main sur la surface lisse et froide de celui-ci. Son regard se pose sur le cadavre. « Incapable de différencier un cyborg et son vrai père, tu me déçois, Lancelot. »

Abasourdi, le jeune homme tremble, il n’avait pas pris en compte cette situation, quelle stupidité.

« Maintenant, ton EXA, mon fils. »


IV-3
Survivant de l'infini.

Le bras armé tendu vers lui, Setsuna est complètement paralysé. Il a été idiot de croire que son père se rendrait aussi facilement. D’un geste lent, il tire son couteau à lame sonique, qu’il a perfectionné depuis son évasion. Non connecté, la lame est une arme blanche traditionnelle, mais une fois le circuit branché, la lame émet des vibrations qui augmentent sa portée. La taille de la lame est fixe, mais elle avoisine la taille d’un katana. Il pourrait en finir avec son père, sous ses pieds, un dispositif de déplacement rapide a été installé, mais à cause de l’excitation et de la tension, le jeune homme n’a pas pris la peine de surveiller son sang. Il est au bord du coma, cela ne doit surtout pas arriver. Le bras de l’EXA est a à peine deux mètres derrière lui. S’il parvient à y arriver, un seul saut suffirait grâce aux propulseurs, mais il serait exposé à son père. D’un autre côté, il pourrait en finir, quitte à en mourir.

« Tu tentes de trouver une solution ? » le nargue Garett. « Mais il n’y en a aucune. »

Le cerveau de Setsuna analyse et cherche, cherche en vain une solution. Il ne reste que deux minutes avant l’arrivée de la police, c’est trop court. Beaucoup trop court. Il ne lui reste que la dernière solution. L’holographe inséré plus tôt dans l’ordinateur centrale. Se redressant finalement, Setsuna actionne son couteau, comme par provocation.

« C’est bien, mon garçon, c’est fini, tu vas retourner dans une prison spatiale, nettement moins charmante que la dernière fois. »

Setsuna baisse la tête, le visage caché par ses cheveux. Sans préavis, les hauts parleurs se mettent à diffuser une musique sorti d’un temps oublié depuis longtemps.

« Qu’est-ce que c’est que cela encore ? Un dernier tour de passe-passe de ta part ? »

Le terroriste relève la tête, la mine sévère. Au rez-de-chaussée, la musique est également diffusée, un son qui semble merveilleux pour tous les civils et cyborgs du bâtiment. L’un des rebelles serre dans ses bras la secrétaire. « On nous emmène vers un lieu meilleur. » dit-il, les larmes roulant sur ses joues. Les tirs stoppent, les quatre savent très bien la suite du plan. Le dernier plan, celui qui devait être évité.

« Je préfère ne rien laisser derrière moi en cas d’échec. » répond d’une voix neutre Setsuna. « Ce que tu entends est l’Ode à la Joie, d’un dénommé Beethoven. Il n’est plus en cette année 3040, mais en 2040, là où ma mémoire commence, il était encore très célèbre. »

« Qu’est-ce que tu me chantes là ? » rétorque Garett.

« Tu crois que j’ai passé cinq ans à créer l’EXA et ces gadgets ? Non, j’ai également développer quelque chose de plus… Destructeur. Je l’ai nommé le Gaïa. Un rayon photonique qui sera tiré depuis l’espace. Le bâtiment sera brulé. Et toi avec. »

Ce que ne dit pas Setsuna, c’est que le canon est à usage unique, la puissance déployée est trop importante pour que le canon soit opérationnel. Il n’a été conçu que dans ce but, ici et là précisément. Si Setsuna était tué, ou que le plan loupait, il restait la solution ultime, l’éradication par le feu. Garett, tremblant de part en part, se mets à rire, un rire froid et maniaque. Il baisse son bras et s’essuie une larme qui perlait au coin de son œil.

« J’en ai entendu des menaces, mais celle-là. »

La musique continue de jouer, le père, voyant que la tête de son fils ne change pas d’expression, comprend qu’il ne s’agit pas d’une blague. Comment est-ce possible ? Comment ne pas l’avoir vu. C’est tout simplement impossible. L’Ode continue son air, alors que la tension monte dans les veines des Clarke. Lâchant finalement du regard son fils, Garett court vers un des Fumbler de service, appelant l’observatoire, savoir s’ils ont détecté une anomalie. Profitant de l’occasion, Setsuna bondit en arrière, entrant dans le cockpit de justesse. Son père, furieux, se retourne et tire, peine perdu, le blindage du robot est trop efficace pour que les tirs lasers le traverse.

« Annulez Gaïa, hurle Setsuna. Annulez le ! » Le signal est brouillé, les forces de l’ordre sont là. « Merde. » jure le jeune homme. Décollant, il pousse le robot à pleine puissance en direction du ciel. Même s’il était prêt à cette solution extrême, il ne peut l’accepter maintenant qu’il est hors de danger. Les dommages collatéraux du tir seraient beaucoup trop important. Comportement égoïste de sa part, mais il le faut bien pour vivre dans un monde si impur et injuste. « ARRETEZ LE ! »

« Impossible, le canon est chargé à 15%, l’arrêter maintenant ferait imploser le canon. » réponds finalement un des techniciens.

« Déviez le vaisseau de 26° N, il y a un lac, les dégâts seront moindres. »

« Mais, monsieur, les retombées seront tout de même extrêmes et l’eau risque d’être empoisonnée. »

« Aucune chance, j’intercepterais le tir avec l’EXA. »

« Mais… »

« Silence ! Vous savez que l’EXA peut le supporter, pivotez et tirez, bon Dieu ! »

Arrachant finalement la radio après ses dernières instructions, Setsuna se rend finalement compte de ce qu’il a été. Un monstre. Il avait juré de ne pas être comme son père, il est finalement pire. Que peut-il y faire, il est un Clarke. Il sera toujours un Clarke. Il sait très bien que l’EXA sera détruit, même s’il absorbe le choc du tir. Le canon sera détruit après ce tir, la technologie est trop poussée pour les ingénieurs d’aujourd’hui. L’EXA sera trop endommagé et coulé au fond du lac pour une quelconque analyse et lui, sera à bord, à bord de la machine qu’il a été programmé pour construire.

Arrivé au-dessus du lac, ses radars indiquent la présence de véhicules armés. La police, l’armée, peut-être même le Phantom. Mort à 25 ans, il ne l’avais pas prévu. Les nuages s’écartent pour laisser passer le rayon. L’EXA, dans un grincement qui ne lui est pas familier, brule. Les commandes lâchent une à une. Tout devient silencieux. La force projette le robot au fond de l’eau. La pression se relâche, le tir est fini. Les rapports sont formels sur les scanners de Setsuna. Le tir a été absorbé à 100%, les dégâts matériels sont : destruction totale. La santé du pilote est : KIA. Son sang, toujours trop épais, mets désormais plus de temps à s’arrêter dans ses veines, mais c’est bel et bien fini. Tout deviens noir.


IV-4
Maigre victoire, nouveau départ.

Erreur de calcul ? Malchance ? Intervention divine ? Les explications sont aussi nombreuses qu’impossible. Setsuna ouvre les yeux. Tout est blanc. Uni et blanc. Tentant de bouger, il se rend compte qu’il flotte. Gravité zéro ? Fluide de création ? Est-il devenu un cyborg ? Est-il un cyborg aux souvenirs de Setsuna Lamperouge ? Mais dans quel but ? L’EXA, bien sûr. Sous un masque qu’il porte pour respirer, le jeune homme respire, La Compagnie veut-elle gagner à tout prix ? Elle aurait dû lui effacer les dernières années sa mémoire. Encore engourdi, mais parfaitement conscient, il arrache son masque, se mettant à suffoquer. Il voit des ombres dans le blanc, elles s’agitent. Bien fait pour eux.

En sueur. Sursautant, Setsuna se redresse dans le lit d’infirmerie de son vaisseau. Que s’est-il passé ? Tout cela ne fut qu’un rêve ? Ou bien est-il un nouveau cyborg ? Les voix ne se taisent pas dans sa tête, il a mal, un mal de chien. Balayant la salle du regard, il reconnait l’endroit, c’est son vaisseau, celui duquel il a vécu après son évasion. Il serait donc le Setsuna originel ? Mais comment, il est censé avoir péri dans l’EXA, durant le tir du Gaïa.

La porte s’ouvrant finalement, c’est sa tendre et chère Karen qui s’avance vers lui. Karen fait partie de sa garde privée, du moins elle veille sur lui. Bien qu’il ne l’avouera jamais, Setsuna aime cette cyborg. Elle est une des raisons pour laquelle il n’a jamais arrêté de se battre. Elle a désormais cinq ans, et la date de péremption approche. Il ne peut décidément pas mourir. Si Setsuna parvient à miniaturiser le réacteur à stase solaire, les cyborgs pourraient vivre l’équivalent d’une vie humaine. Un pari qu’il a signé avec lui-même, mais contrairement à ce qu’il pensait, les calculs sont biens plus complexes qu’il n’y parait, les données possédées sur les cyborgs par Setsuna sont trop faibles.

« Que s’est-il passé, Karen ? »

« Tu as attaqué ton père dès qu’il a voulu que tu lui remette l’EXA. Ton Flumber a enregistré ta conversation, tu délirais complètement sur Gaïa. Le projet a été laissé tomber, les risques étant trop importants. Je ne sais pas pourquoi, mais tu ne semblais pas t'en souvenir. »

Hochant la tête, Setsuna ne se rappelle de rien. Aurait-il perdu la tête ? Il se rappelle le dilemme, la fuite en EXA, le robot qui coule.

« Pourquoi ai-je coulé alors ? »

« Tu ne te souviens vraiment de rien ? D’après ton enregistrement, tu as été repoussé par ton père et avant que ton sang ne se fige, tu as réussi à remonter dans l’EXA, tu es parti vers le Nord, espérant passer inaperçu, mais l’armée t’a suivi et ils t’ont abattus. Tu as enclenché l’autodestruction avant d’utiliser le socle de téléportation de secours. »

Les migraines l’empêchant de réfléchir et les images étant trop floues pour être interprétées, Setsuna ne comprend pas tout ce que lui explique Karen. Son attaque sur La Compagnie a dû remuer le pays. Se penchant pour sortir du lit, Setsuna sent ses os lui faire mal. Karen lui explique que le téléporteur n’étant pas encore tout à fait fini, le retour lui a cassé plusieurs os. Ce à quoi demande combien de temps il est resté inconscient.

« Trois semaines. » répond doucement la brune.

« Et les membres de l’opération ? »

« Morts ou en fuite. »

Grognant, Setsuna se relève. Trois semaines. Avec un meilleur vaisseau, le temps aurait été divisé par deux ou plus. Il aurait pu sauver ses hommes. Marchant d’un pas pénible, il monte dans l’ascenseur, suivi de sa compagne. Arrivant au hangar, les visages se tournent vers Setsuna. Il sait très bien ce qu’ils pensent de lui, mais il n’en a que faire, la défaite a un goût amer dans sa bouche.

« J’ai misé trop haut, mes ailes ont brûlé comme ce pauvre Icare. »

« De quoi ? » le questionne Karen. Tournant la tête vers elle, Setsuna oublie toujours que sa mémoire est trop longue pour que toutes les références soient connues. Il a une préférence pour la culture terrienne, elle avait le mérite d’avoir du panache.

« Je pense qu’il est temps pour moi de rejoindre la rébellion. »

Abasourdi, mais heureuse, Karen lève les yeux, aussitôt imité par Setsuna, dont le sourire s’élargit encore.

« Vous n’avez pas chômé en trois semaines dit moi. »







✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤






Dernière édition par Setsuna L.C. Lamperouge le Dim 10 Fév - 22:47, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
hey little lambs, I'm
avatar
Invité
more about you
your identity card




ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 13:56

YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA UN NOUVEAU MEMBRE
Aaron en rebelle *bave*

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue à toi
J'aime beaucoup le début de ta fiche, ça promet un perso super intéressant
Bon courage pour la suite et si tu as des questions, n'hésite pas!

Il nous faudra un lien
Si tu fais partie de La Libération (les rebelles/déviants), je suis l'une de tes chefs
*sors*

Et puis le prénom Setsuna

HAVE FUN

Revenir en haut Aller en bas

Cale A. Dawson
hey little lambs, I'm
avatar
« Tout secret est une révolte. »
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 26/12/2011
▲ MESSAGES : 464
▲ EMPLOI/LOISIRS : PDG de la Dawson & Cie.
▲ LOCALISATION : EN haut de ma tour
▲ POINTS MISSIONS : 25



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 15:05

Bienvenue parmi nous, ça fait du bien de voir du nouveau monde ♥

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

PDG de la Dawson & Cie
CALE A. DAWSON .♠️. « ... » → ...

© SweetyBB (code) Tumblr (gif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 16:28

Siobhan; Haha, merci ♥ Pas de soucis, mais comme tu pourras le lire, les desseins de Lancelot sont un peu moins nobles que ceux des rebelles :p


Cale; Merci ! Effectivement, vous n'êtes guère nombreux, mais c'est un concept intéressant, je suis certain que la population grandira au fil du temps :)

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cleïa N. Emerson
hey little lambs, I'm
avatar
- the dreamer of improbable dreams -
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 13/01/2013
▲ MESSAGES : 185
▲ EMPLOI/LOISIRS : Fais des petits boulots en tout genre par-ci par-là pour des particuliers.
▲ LOCALISATION : Ici et là



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 16:30

Bienvenue parmi nous :D
Bon choix d'avatar ! Bon courage pour ta présentation !

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤


Sweet Dream are made of this Ҩ «Il y a de ces moments qui ont un impact tel sur notre vie ! Des répercussions bien plus puissantes que ce qu’on aurait pu imaginer, qui éjectent des particules qui entrent en collision avec d’autres et qui les soudent encore plus qu’avant... Tandis qu’ils en déplacent d’autres qui deviennent les sédiments d’une grande aventure et qui en font attèrir certaines, là où on ne l’aurait jamais cru. Alors c’est ma théorie, que ces moments où il y a impact définissent qui nous sommes..- The vow
.©️ CJ.Pomme' »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 16:37

Merci à toi :D

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
hey little lambs, I'm
avatar
Invité
more about you
your identity card




ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 18:50

OMGGGGGGGG AARON J. En rebelle en plus
Veux-tu m'épouser ?
/OUT/

So xD Bienvenuuuuuuuuue ici
Bon courage pour ta fiche ! J'ai lu le début, et j'aime déjà beaucoup
Si tu as des questions n'hésite pas, on aime les mps What a Face
Et j'ai validé ton code, c'était le bon ^^
Revenir en haut Aller en bas

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Sam 9 Fév - 20:08

Haha, merci, mais ce n'est pas le genre de Setsuna de se marier, à moins que cela lui permette d'accomplir quelque chose ! Mais s'il change d'avis un jour, je te le ferais savoir :P

J'espère que l'histoire conviendra, La Compagnie, dirigée par les Clarke, a inventé bon nombres de choses et si vous jugez que cela va trop loin, n'hésitez pas à me le dire - même avant que j'eusse fini ma fiche - !

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Soren Fridén
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 21/01/2013
▲ MESSAGES : 119
▲ EMPLOI/LOISIRS : détective privé/ chasseur de cyborg
▲ LOCALISATION : Arda



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Dim 10 Fév - 1:37

Bienvenu!!!!!!!!!!
et bien wow quel fiche! ça promet!! bon courage pour la fin^^
très mais alors très très bon choix d'avatar! le rôle de rebelle lui va trop bien!!!!!

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Avat credit to city love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Dim 10 Fév - 7:56

Merci à toi ! Au passage, j'adore le prénom Soren

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khaleesi Scott
hey little lambs, I'm
avatar
• Bittersweet Girl • Whatever tomorrow brings, I'll be there...
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 18/01/2013
▲ MESSAGES : 553
▲ EMPLOI/LOISIRS : La photographie
▲ LOCALISATION : Là où personne ne me trouvera



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Dim 10 Fév - 13:49

Bienvenuuuue :)
En effet ça fait du bien de voir des nouvelles têtes :D
Pourvu que ça dure ^^

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

☇ Khaleesi
« THE HARDEST THING IN THIS WORLD, IS TO LIVE THERE »
« Le temps file, le temps n'attend personne. Le temps guérit toutes les blessures. Tous autant que nous sommes nous voulons plus de temps. Du temps pour se relever, du temps pour grandir, du temps pour lâcher prise. Du temps. »
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR NOUS SUR
LES TOP SITES
QUI SE TROUVENT ICI!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Dim 10 Fév - 14:22

Merci Khaleesi ! (Un quelconque rapport avec GoT ? )

C'est le problème avec les forums qui portent sur des univers originaux comme celui-ci :/ Mais ça va y aller

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khaleesi Scott
hey little lambs, I'm
avatar
• Bittersweet Girl • Whatever tomorrow brings, I'll be there...
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 18/01/2013
▲ MESSAGES : 553
▲ EMPLOI/LOISIRS : La photographie
▲ LOCALISATION : Là où personne ne me trouvera



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Dim 10 Fév - 20:41

Un total rapport avec GoT même XD

J'espère que ça va y aller

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

☇ Khaleesi
« THE HARDEST THING IN THIS WORLD, IS TO LIVE THERE »
« Le temps file, le temps n'attend personne. Le temps guérit toutes les blessures. Tous autant que nous sommes nous voulons plus de temps. Du temps pour se relever, du temps pour grandir, du temps pour lâcher prise. Du temps. »
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR NOUS SUR
LES TOP SITES
QUI SE TROUVENT ICI!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Dim 10 Fév - 22:43

Je l'espère aussi, c'est un contexte agréable et le forum est superbe !

Voilàààà, j'ai terminé ! Je suis en pleine correction des fautes, mais vu la charge de travail qu'il me reste à faire du coup, je préfère dire que j'ai terminé. Je suis en pleine relecture, mais j'espère que cela vous conviendra.

(J'ai peut-être un peu exagéré par moment, je m'en excuse, j'étais, comme ce pauvre Setsuna, dans le feu de l'action )

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Khaleesi Scott
hey little lambs, I'm
avatar
• Bittersweet Girl • Whatever tomorrow brings, I'll be there...
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 18/01/2013
▲ MESSAGES : 553
▲ EMPLOI/LOISIRS : La photographie
▲ LOCALISATION : Là où personne ne me trouvera



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Lun 11 Fév - 10:35

Sacrée imagination!


Bienvenue parmi nous!
Une nouvelle aventure commence pour toi


→ Félicitation! Les membres du staff sont heureux de t'apprendre que tu es validé(e)! Nous te souhaitons donc la bienvenue parmi nous et sommes heureux de te compter parmi nos membres!

→ Maintenant que tu es validé(e), vérifie tout de même que nous n'avons pas oublié de rajouter ton avatar dans le bottin et que nous t'avons aussi ajouté au bon groupe.

→ Si tout est OK, tu peux désormais te lancer dans l'aventure Arda City et aller créer ta fiche de liens et de RPs!

→ N'hésite pas à remplir ton profil, à faire une demande de rang ou de lieux si tu souhaites RP dans un endroit en particulier.

→ N'oublie pas également d'aller recenser le métier de ton personnage!

→ Mais aussi de voter régulièrement sur les tops sites! C'est important pour la pub du forum. N'hésite pas aussi à faire de la pub autour de toi :)

→ Surtout, n'oublie pas de souhaiter la bienvenue aux nouveaux, c'est important pour une bonne intégration! Et pourquoi pas faire des demandes de liens et de RPs après?

→ Et pour finir, toute l'équipe espère que tu t'amuseras bien sur Arda City :)




✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

☇ Khaleesi
« THE HARDEST THING IN THIS WORLD, IS TO LIVE THERE »
« Le temps file, le temps n'attend personne. Le temps guérit toutes les blessures. Tous autant que nous sommes nous voulons plus de temps. Du temps pour se relever, du temps pour grandir, du temps pour lâcher prise. Du temps. »
N'OUBLIEZ PAS DE VOTER POUR NOUS SUR
LES TOP SITES
QUI SE TROUVENT ICI!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Lun 11 Fév - 12:45

Je prends ça pour un compliment :D Merciiiiiii

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jordane L. Sawyer
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 22/01/2013
▲ MESSAGES : 109
▲ EMPLOI/LOISIRS : Détective



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Lun 11 Fév - 16:41

Bienvenue sur Arda

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Rien n'est jamais perdu d'avance,
il faut avoir la volonté d'un vainqueur pour avoir ses chances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Setsuna L.C. Lamperouge
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 09/02/2013
▲ MESSAGES : 312
▲ EMPLOI/LOISIRS : Héritier d'une puissante famille/Pilote free-lance/Terroriste indépendant affilié comme étant un Rebelle
▲ LOCALISATION : EXA02-00 ou mon vaisseau ou autre part !



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   Lun 11 Fév - 17:06

Merci consœur rebelle !

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
hey little lambs, I'm
more about you
your identity card




ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»   

Revenir en haut Aller en bas
 

Setsuna ▬ « La plus juste des questions serait : Le méritez-vous ?»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est juste des questions pour éclaircir un orage...
» Questions, interrogations...Nommez cela comme vous voudrez >
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Five Questions About Haiti and the Coup Attempt
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arda City :: You're Welcome!-