AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Les pages tournantes de mon histoire n'avaient pas prévues notre rencontre|| PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Jack L. Colt
hey little lambs, I'm
avatar
more about you
your identity card

▲ ARRIVEE SUR ARDA : 12/05/2013
▲ MESSAGES : 14



ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Les pages tournantes de mon histoire n'avaient pas prévues notre rencontre|| PV   Lun 20 Mai - 22:20

Je me regardai dans ce vieux miroir pour une seconde fois. Peut-être attendais-je d’avoir une émotion comme il m’arrivait de plus en plus souvent. Cependant rien, que le visage d’un homme brûlé par la fatigue. J’avais, depuis peu, loué une chambre d’hôtel dans le bas de la ville d’Arda City. Cette partie d’Arda City n’est pas tellement accueillante, les immeubles en ruine et les rues mal entretenues ne présageaient rien de bon. J’ai rapidement dû laisser de côté ma vie de luxe pour économiser le plus possible l’argent que j’avais fait en étant un phantom. Je payais toujours en liquide, bien évidemment, pour ne pas me faire repérer et le vieil homme propriétaire de l’hôtel ne m’avait jamais posé de questions. Je dus simplement signer sur un vieux registre papier mon nom. Je m’inventai un nom fictif ; Carol Jordans. Rare étaient les hôtels à avoir encore un registre papier, maintenant tout le monde à une tablette électronique et un petit stylo qui vient avec. Ce même endroit n’avait pas non plus de caméra. Je ne regardai l’endroit que quelques secondes pour me rendre compte que la sécurité ici était à un niveau dès plus bas et c’est exactement ce que je cherchais.

J’enfilai un vieux jean, une chemise à manche courte et un veston brun que j’avais acheté la semaine dernière. Je portais assez peu d’importance à mon habillement. Avec les Phantom qui étaient tous à mes trousses, j’avais beaucoup mieux à faire. Avoir fait partie de cette organisation me donnait des outils supplémentaires pour survivre le plus longtemps possible, mais je savais aussi que c’était une organisation extrêmement féroce. Ils avaient le personnel, le matériel et les capacités de me faire la chasse pour les prochaines années.

Je sortis de ma «nouvelle maison» puis me dirigeai lentement à pied vers le centre-ville. J’avais une vieille paire de lunettes que je sortis de mon veston pour la mettre sur mes yeux. Pas une paire de lunettes qui vous donne la température tout en vous racontant les derniers potins de votre cercle d’amis! Au non! Une paire de lunettes toute simple qui ne fait que vous cacher des rayons extrêmement puissants du soleil. Je l’avais acheté dans une boutique où ils vendent des objets qui ne sont plus utilisés à notre époque. Maintenant, si vos lunettes ne vous font pas le petit déjeuner c’est que vous vous êtes fait avoir. Retournez-les immédiatement à la compagnie.

C’était une journée comme les autres, il n’y avait aucun nuage dans le ciel et le soleil brillait de mille feux. J’avais décidé de profiter de ce temps magnifique pour m’enfermer dans une bibliothèque. En fait, j’allais dans la bibliothèque la plus grande de toute la ville. Sur sept étages et avec les murs complètement vitrés, elle donnait envie d’apprendre tout en profitant de la vie. J’entrai dans l’immense bâtiment la tête baissée devant la caméra qui parcourait les visages des nouveaux arrivants. Je décidai de prendre les marches pour me rendre jusqu’au quatrième étage. Plus personne ne prenait les marches c’était beaucoup trop long. D’ailleurs, personne ne se souciait d’un problème qui s’appelle l’obésité. Des vitamines complètement « naturelles » coûtant une fortune s’occupent de vous faire fondre comme de la neige au soleil. Une fois arrivé à destination, je commençai à parcourir les différentes allées. Lisant les résumés et cherchant le livre qui allait me transporter dans un monde imaginaire et surtout différent de celui-ci!

✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤ ✤

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
hey little lambs, I'm
avatar
Invité
more about you
your identity card




ARDA CITY
▲▼▲


MessageSujet: Re: Les pages tournantes de mon histoire n'avaient pas prévues notre rencontre|| PV   Mar 21 Mai - 9:58

Les pages tournantes de mon histoire n'avaient pas prévues notre rencontre
feat. ▽ Chritina Hatcher & Jack L. Colt
J’avais quitté la quiétude de ma couchette difficilement ce matin. Des courbatures me firent grimacer tant la journée passé avait été rude. Aussi sortant difficilement de ma torpeur je me sentais le besoin d’une intraveineuse de caféine. Le corps parfait de mon amant reposant non loin de mon oreiller, la tranquillité de sa respiration me donnait l’envie de me recoucher dans ses bras et de ne plus bouger jusqu’au moins le surlendemain.

Mais comme tout à chacun j’avais mes propres obligations à remplir, elle quelques jours à faire la carpette, cul posée entre deux léchouille de Nutella n’étais clairement pas au programme. Hier j’avais été la « charmante » Christina, celle qui vous épile le mayo et qui feint des ristourne à dix pourcent pour fidélisé les clients. Aujourd’hui… Aujourd’hui était un autre jour et j’avais dû laisser le salon à la surveillance d’une amie et collègue pour une de mes nombreuses absence. L’avantage d’être patronne sans doute c’est que personne ne viens vous demander des compte quand vous ne pouvez pas aller travaillée.

Lentement je trainais ma carcasse endolorie jusqu’à ma douche, jouissant du seul moment de ma journée ou je pouvais tranquillement me prélassé avant de commencer un rythme à cent à l’heure. Une heure plus tard – oui j’avais décidé de trainer – je me retrouvais habiller, maquiller et coiffer. Comme sortie d’une revue de mode. Pourtant mon choix vestimentaire n’étais autre qu’un short en jean, des collant au léger imprimée rien de très extravagant et un débardeur souple remonter d’une veste en cuir. J’avais opté pour des bottes à talons compensé et avait remonté ma chevelure d’une longue queue de cheval. Tout en soupirant j’avais saisit ma banane, non pas le fruit, la petite besace que j’accrochais à ma ceinture, et qui malgré sa petite taille me permettais d’y stocker les indispensable. Des cigarettes au portefeuille en passant par les gadgets dont je pouvais avoir besoin aujourd’hui.

Les minutes composant mon trajet jusqu’au QG des fantom passa relativement vite. En effet, avec la musique qui me jouais des basses à fond dans ma caisse je m’étais réveillé en chantant à tue-tête mes refrains favoris tout le long du trajet. Montrant avec un sourire narquois mon majeurs à tous les imbécile qui ce plaignais de ma conduite. Après tout, qu’est-ce que j’en avais à foutre de ce qu’il pouvait bien pensé de ma façon de faire. S’ils n’étaient pas content ils n’avaient qu’à emprunté une autre route.

Je saluais quelques collègues, je prenais un café avec d’autre partageant les derniers potins. Et enfin j’allais fourrer mon petit nez de fouine dans les dossiers du bureau. Choisissant quel allais être ma traque de la journée. Faut dire que j’étais efficace dans mon genre. C’est sur quelques petit bémol arrivais de ci, de là, mais personne n’en échappe et c’est l’adrénaline qui pimentais ma vie. Régissant mes mouvements j’aimais cette vie en perpétuelle mouvement.

Je tombais sur un dossier que je n’avais pas regardé depuis longtemps. Cul posée sur ma chaise je passa toute ma matinée à l’éplucher. Si bien que l’heure de la pause déjeuner arriva plus vite que je ne l’aurais cru. Mon ventre grondant son mécontentement de n’avoir rien avalé depuis la veille de plus que quelques café je décidais que le terrain attendrais cet après-midi et allais me chercher un sandwich. Entre temps j’eu le loisir de recevoir un message de mon bien aimé me demandant des renseignements sur x ou y sujets. Roulant des yeux je prévoyais de caché mon manque de savoir en faisant un crochet par la bibliothèque d’Arda. Immense endroit ou pour sur je ne manquerais pas de ressource.

L’accueil m’indiqua l’étage adéquat et je filai entre les étages à une vitesse vertigineuse sans m’embarrassé par les escaliers. Dans cette remonté infernal un homme attira mon regard. Furtivement je l’observais. Il se faisait discret mais son allure réveillait en moi l’ombre d’un souvenir que je ne parvenais pas à saisir. Machinalement je descendis au même étage que lui. Ce n’étaient pas le bon pour moi. Tant pis.

Soudainement mon doute m’apparue plus clair, je sortis ma base de donné Fantom, marchant le long des allées pour ne pas éveillé les soupçons. C’était ça je l’avais reconnue. Mais qu’est-ce qu’un fugitif de chez nous foutais dans un endroit publique et bondé de monde ? Et comment ce faisait-il que je tombai sur lui à l’heure du déjeuner ou j’étais la plus désarmé. Je n’étais pas idiote, je ne sortais jamais sans quelques artefact indispensable justement pour les cas comme ça. Forcément puisque ce travail était prioritaire.

-Excusez-moi, vous savez ou je peux trouver l’allée… Oh votre visage me dit quelques choses. Nous nous sommes déjà croisée quelque part ?

J’avais décidé de l’aborder le plus innocemment possible. D’une voix douce retranscrivant une innocence qui n’était qu’une imposture, je battais des cils. Mais pour quoi faire ? Cette machine n’avais ni sentiments ni âmes. Il était programmer pour servir et c’est tout. Sa rebellions était simplement dû à une erreur de programmation dans ses circuit et rien de plus. Bon pour la casse j’avais trouvé mon jeu de piste de la journée. Et maintenant la balle était dans son camp. J’avais hâte de voir ça réaction. Allions nous jouer au plus cons ? Ou savais-t-il qu’il était déjà foutue d’avance ?
(c) AMIANTE

Revenir en haut Aller en bas
 

Les pages tournantes de mon histoire n'avaient pas prévues notre rencontre|| PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PAGES SOMBRES DE L'HISTOIRE D'HAITI
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Histoire d'Haiti de Thomas Madiou
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arda City :: Archives RPs-